Sélectionner une page

Nul besoin de rappeler que le wingfoil a explosé en tant que discipline au cours de l’année dernière et la marque (qui tend à se battre pour le podium dans le marché de la wing) a pris des notes. Bien que nous n’ayons (pas encore) pu tester cette Slingwing V2 de Slinghot, nous avons reçu « la brochure » et allons la décortiquer ensemble.

Le tout nouveau jouet de Logocz a été conçu pour toucher TOUT LE MONDE. Le premier facteur de conception d’une aile de performance est sa construction ultra-légère, et l’aile Slingwing V2 pèse deux fois moins que l’aile d’origine. Une construction légère permet de contrôler le poignet sans effort et d’annuler les oscillations tout en lofant l’aile et en laissant la puissance derrière vous. Les débutants bénéficieront d’une réduction de la fatigue des bras dans des conditions de faible air, tandis que les wingeurs avancés trouveront qu’il est beaucoup plus facile de faire voler l’aile pour des départs en eau profonde avec des planches qui se veulent plus courte

La SlingWing V2 : Une Wing pour tous les niveaux ?

En tout cas c’est ce qu’ils ont voulu faire (et ce que tout le monde veut faire). Donc apparemment oui, quel que soit votre niveau, elle correspondra à vos attentes. Tout le monde veut  une aile de wing qui a une légère portance lors d’un vol à une main en lofant ou en transférant. Personne n’aime une aile qui veut plonger vers l’eau à mi-course ou en lofant sur une houle, on est d’accord !

La poignée de bord d’attaque et la nouvelle poignée de transfert ont été placées de manière à compléter la légère traction vers le haut de l’aile pour que celle-ci flotte toujours parfaitement à portée de main. Le plaisir de s’envoler sur une planche de foil vient en grande partie de la perte (parfois importnate) de la puissance de l’aile et du fait de tenir la poignée de bord d’attaque d’une seule main, qui permet de naviguer sans effort d’une houle à l’autre en jouant avec l’énergie de l’eau. Une Wing est, selon nous, de base adapté à tous les profils (c’est plus le reste du quiver qui a de l’importance), il faut donc se concentrer sur l’aspect simple et efficace d’une wing, et la V2 de Sling envoie du lourd.

Slingwing V1 vs Slingwing V2 : le 1er perfectionnement wing de Slingshot !

Et Slingshot est allé ajuster les moindres détails, jusqu’au revêtement des poignets, ultradoux et testé dans toutes les conditions pour assurer un ratio Grip/Confort ultra intéressant. Clairement, la marque a répondu présent et reste dans la partie avec cette wing qui semble bien plus perfectionné que la première. Le diable se cachant dans les détails.

Une conception Slingwing pour plus de traction et d’ergonomie

Il peut être difficile de passer d’une poignée verticale de bord d’attaque à une poignée horizontale. La nouvelle poignée de transfert de Slingshot utilise une orientation ergonomique simple pour des transferts en douceur entre le lofage et le jeu dans la houle. Par vent fort, en sautant ou en pompant vigoureusement l’aile pour la faire monter sur le foil de wingsurf, vous voulez une aile qui ne se déforme pas sous l’effet du vent. La traction vers l’avant conçue dans l’aile permet au rider de pousser la planche vers l’avant dans l’eau avec ses jambes contre la traction de l’aile, ce qui augmente le débit d’eau sur le foil et prouve la portance. La traction constante vers l’avant vous permet de maintenir la planche vers l’avant afin de capter même les petites rafales de vent pour une augmentation de la vitesse et de la portance simple, rapide et efficace. A tester.

La poignée en Y de la Slingshot permet non seulement d’augmenter l’angle de remontée au vent et de sauter avec plus de puissance, mais elle permet aussi de maintenir les extrémités de l’aile tirées vers l’intérieur et de garder l’aile pleine de puissance sous la pression du vent. Les débutants et les plus jeunes taille ont toujours été frustrés par les longues envergures des ailes qui permettent aux bouts d’ailes de se prendre dans l’eau et font perdre le contrôle de l’aile à son propriétéiare. Avec la Slingwing V2 et son envergure réduite qui reste constante dans les cinq tailles et qui maintient le bout des ailes hors de l’eau. Les wingfoileurs plus avancés qui souhaitent passer à l’accrochage dans l’aile avec un harnais apprécieront les points d’attache intégrés du harnais Pigtail désormais célèbre.

Slingwing V2 : Une aile dans la moyenne des prix du marché

 

Pour une wing à poignets en mousse, le prix des différentes surfaces se situent dans la moyenne du marché, entre le Wing Ride de Takuma (mais V1) et 10€ moins cher en général que les surfaces de la Swing. Le prix de la Slingwing a donc bien été réfléchi. Seul Sroka propose une wing plus accessible de 50 € environ.

Fourni avec tous les accessoires (sauf la pompe; recommandé : Pompe Kim K)

Slingshot est malgré tout, avec Naish, une marque « historique » en wingfoil. A l’époque ils ont peut-être voulu aller trop vite. Aujourd’hui, avec ma Slingwing V1 puis cette V2 tout fraîche, la marque s’assure une place de choix au tour de la table des wingeurs.

Nous pourrons tester plusieurs surfaces d’ici quelques semaines et pourront approfondir les détails fournis par la marque en passant de la théorie à la pratique. Vu la marque, ces concepteurs, son expérience et ses caractéristiques, il n’y aura je pense aucune surprise.