Sélectionner une page

Wing Foil

Vous trouverez dans cette catégorie tous les articles sur les foils en lien avec la pratique du wingfoil. Cela fait déjà de nombreuses années que le foil a bouleversé le monde des sports nautique. Il a fallu attendre la sortie (ou plutôt la démocratisation) de ce dernier pour pouvoir parler à nouveau de wingfoil. Car nous n’allons pas nous mentir, actuellement sans foil une wing ne sert pas à grand-chose sur l’eau. D’où l’importance à nos yeux de dédier une catégorie entière aux foils de wing. Ici, c’est la quasi-totalité des grandes marques qui produisent et comercialisent ce produit qui est venu révolutionnner tous les sports, du kitesurf au windsurf en passant par le wake, le SUP et le surf. Alors comment s’y retrouver ? Eh bien en lisant nos articles !

Wing : Les accessoires de protection indispensables en Wingfoil

L'intérêt principal du foil est d'apporter de nouvelles sensations de glisse, mais aussi d'augmenter la vitesse, la maniabilité et les trajectoires possibles lors des descentes au vent. La situation au-dessus de l'eau permet d'avoir un meilleur point de vue que sur...

Wing : Le foil en carbone est-il le meilleur investissement ?

Wing ou pas Wing n’est pas la question, je suis d’accord. Un foil de wing est un foil avant tout que ce soit pour le kitefoil, le windfoil ou le SUPfoil la composition jouera un rôle tout aussi important. Néanmoins, mes deux sous-fifres et moi-même tenons un blog sur...

Les 3 meilleurs foils pour la pratique du wingfoil

Nous avons pu, avec Cédric et Vincent tester une multitude de foil en condition réelle et en wingfoil. Pour être précis, nous avons eu sous les pieds 7 foils de différentes marques et nous ne citerons que les 3 « meilleurs foils pour le wing » pour ne pas porter...
Les 3 meilleurs foils pour la pratique du wingfoil

Les 3 meilleurs foils pour la pratique du wingfoil

Nous avons pu, avec Cédric et Vincent tester une multitude de foil en condition réelle et en wingfoil. Pour être précis, nous avons eu sous les pieds 7 foils de différentes marques et nous ne citerons que les 3 « meilleurs foils pour le wing » pour ne pas porter...

Il y a des wings, des planches pour wing, mais aucun foil dédié au wingsurf ?

Pour l’instant la réponse est NON. Il n’y actuellement sur le marché aucun foil spécialement et uniquement conçu pour la pratique du wing-foil. Pour être plus précis, oui le marques pensent déjà à une utilisation en wing lors de la création de leurs foils depuis 2019 et s’assurent que leurs derniers jouets pourra s’adapter à ce nouveau sport. Vous remarquerez d’ailleurs que les foils récemment sorties par les marques sont à 90% compatibles avec une wing, et c’est logique.

Néanmoins, il n’y a toujours pas de « foilwing » comme nous pouvons trouver des planches spéciales wing avec la rocket air wing (qui est soit-dit en passant, la meilleure planche pour débuter) ou même des leashs et pompes spéciales (ce qui énerve assez Timothée vis-à-vis de Duotone avec leurs wings à embout spécial vous obligeant à avoir une pompe Duotone).

Comme exemple de foil dédié (entre autres) au wingfoil il y a le S-Foil de Sroka, le SH-Flight de RRD, le LOL Profoil de Takuma ou encore le Gravity de F-ONE. Tous ces foils, sans être exclusifs, sont idéaux pour une pratique du wingsurf. Vous pourrez donc également réutiliser votre foil en SUPfoil ou autre ce qui est une bonne chose, surtout vu le prix des foils aujourd’hui, carbone ou non. C’est donc à chacun de décider pour l’orientation de son matos. Un wingeur régulier pourra opter pour un foil et une planche dédié à cette pratique alors qu’un wingeur « occasionnel » pour réutiliser son matos de SUP, Windsurf ou Surf etc.

Quelle taille de mât choisir pour le Wingfoil ?

Attention, je vais commencer par tuer un mythe qui est peut-être vrai en kitefoil mais faux en wingfoil. Non, les mâts les plus courts ne sont pas plus facile en Wing ! N’ayant pas autant de traction latérale et d’instabilité en Wing qu’en Kite, un long mât ne se justifie pas. En wing, les appuis seront plus verticaux avec beaucoup moins d’opposition. Pour débuter, mieux vaut privilégier un mât plus court qui sera plus simple à maîtriser et qui rend la mise à l’eau moins compliquée.

Dans notre équipe, nous avons tous les 3 débuté avec des mâts entre 60 et 65 cm en flat afin d’apprendre à bien maitriser la planche et le foil seul. Ce n’est qu’ensuite que nous avons amené la wing sur l’eau pour progresser. Une fois le jouet bien maitrisé et des envies de sensations plus fortes, Timothé et moi-même sommes passé à un mât en 90cm (que nous avions déjà) tandis que Cédric, le plus doué (du moins au début) est passé directement sur un mât de 100 cm. C’est à partir de là que les choses sérieuses débutent !